Animaux et allergie aux piqûres de parasites

Lorsqu’un animal est parasité par des puces, il peut développer une allergie aux piqûres de ces parasites. Cette affection n’est pas grave, mais elle est douloureuse pour l’animal et impressionnante pour le propriétaire.

Piqûres de puces

La puce est un parasite qui se nourrit du sang des mammifères. Elle injecte sa salive dans la couche superficielle de la peau afin de détruire la paroi des vaisseaux sanguins, et de faire son repas de sang. C’est cette salive qui est allergisante et qui provoque les troubles cutanés douloureux pour l’animal.

Symptômes d’allergie aux piqûres de puces

L’animal qui est allergique à la salive de puce présente les symptômes suivants :
grattage incessant
croûtes et boutons rouges sur la peau
perte des poils, commençant autour de la queue, puis s’étendant à tout le corps
dans les cas graves, infection cutanée due au grattage
perte d’appétit parfois

Traitements 
Le meilleur traitement consiste à débarrasser l’animal de ses puces. Il faut pour cela utiliser un produit efficace. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Si la peau est très abîmée, et si l’animal souffre, votre vétérinaire peut être amené à prescrire à l’animal des antibiotiques ou/et des anti-inflammatoires afin que la guérison soit rapide.

Un animal allergique aux piqûres de puces le restera toujours. Il faut donc le traiter préventivement contre les puces pendant la belle saison, c’est-à-dire de mars à novembre, avec des produits dont la durée d’efficacité est d’au moins un mois.

Ce sont majoritairement les chiens qui sont concernés par l’allergie aux piqûres de puces, mais certains chats peuvent être également concernés.

Si votre animal présente des lésions cutanées et un grattage important, n’attendez pas ! Cette maladie ne guérit pas spontanément, est douloureuse pour votre animal, et la perte des poils est rapide. Consultez votre vétérinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.