Conseils pour bien accueillir son chaton

Conseils pour bien accueillir son chaton

Après l’accouplement de votre chat ou après des visites aux refuges de votre région, vous avez décidé d’adopter un chaton. Pour que son arrivée à la maison se déroule de la meilleure des façons possibles, voici nos conseils.

Aménager le nouvel espace du chaton

Pour accueillir un chaton comme il se doit, vous devez lui aménager un nouvel environnement dans votre logement.

Ce nouvel environnement doit être composé de quatre espaces autour desquels s’organise la vie du chaton. Vous devrez ainsi aménager une zone de repos au calme avec un panier et un grattoir, un espace toilette avec le bac à litière, une zone de jeux avec arbre à chat et jouets divers, et enfin un coin repas avec ses deux gamelles. Les chatons aimant beaucoup se balader en hauteur, aménagez votre espace si vous le pouvez pour qu’il puisse grimper sur des étagères, des armoires, etc.

Une fois les nouveaux espaces du chaton aménagés, voici quelques conseils pour son arrivée en elle-même. Tout d’abord, récupérez votre petit compagnon pendant un week-end ou durant les vacances afin que vous soyez disponible pour lui. Une fois dans votre logement, laisser le chaton explorer votre logement et veiller à faire le moins d’agitation possible (cris, aspirateur, enfants excités…). Ne laissez pas le chaton sans surveillance les premiers jours et présentez lui les membres de votre foyer, humains comme animaux.

Enfin, ne criez surtout pas s’il fait une bêtise : laissez-lui le temps de s’acclimater à son nouvel environnement avant de prendre en main son éducation.

Veiller à la bonne santé du chaton

Pendant l’aménagement du nouvel environnement de votre chaton et avant son arrivée, quelques précautions sont à prendre pour veiller à la bonne santé de votre chaton.

En premier lieu, il faut que votre aménagement soit pensé pour que votre chaton puisse évoluer en toute sécurité dans votre logement. Ainsi, si votre chaton a accès à un balcon, assurez-vous qu’il ne coure aucun danger et qu’il ne puisse pas passer sous, sur ou entre les barreaux de la balustrade. Côté intérieur, éliminez les plantes toxiques pour le chat (jonquille, tulipe, muguet, etc.).

Il est en second lieu très important que votre chaton soit vacciné contre les principales maladies félines, et notamment contre le coryza du chaton auquel votre animal de compagnie est très vulnérable. Le vaccin contre le coryza protègera votre chat contre les deux virus impliqués dans l’apparition des symptômes. Un rappel est à effectuer entre 9 et 12 semaines.

Pratique, votre vétérinaire pourra vous proposer de vacciner votre chaton en une seule fois contre les principales maladies du chat : le coryza, le typhus du chat et la leucose féline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.