Le remboursement des frais vétérinaires expliqué

 

chien-pas-content

Vous avez peut-être déjà entendu un collègue ou une amie en parler : il est possible de se faire rembourser les frais de santé de votre animal de compagnie. Pourquoi ? Comment ? A quelles conditions ? Votre médecin vétérinaire répond à toutes vos questions.

Par quel moyen est-il possible d’être remboursé des frais vétérinaires ?

chat_mefiant

Il n’existe qu’un seul moyen de se faire rembourser les frais vétérinaires de son animal de compagnie : en souscrivant une assurance spéciale auprès d’un organisme de santé ou en souscrivant une assurance animale.

L’assurance animale est à privilégier, car elle est centrée sur les besoins de votre compagnon à quatre pattes. En effet, les assurances pour chiens et pour chats ont vu le jour suite à un constat alarmant : selon les sources, environ 100 000 animaux de compagnie sont euthanasiés chaque année en France, souvent à cause d’un manque de moyen financier qui aurait pu sauver l’animal.

Ainsi, l’assurance animale fonctionne de la même manière qu’une mutuelle complémentaire humaine et rembourse tout ou une partie des frais de santé de votre animal selon la formule de soin choisie, définissant un montant de cotisation mensuel ou annuel.

De manière générale, le montant de cette cotisation dépend non seulement de la formule de soin choisie mais aussi de l’espèce de votre animal (chat, chien, NAC) et de sa race. En effet, il existe des races d’animaux plus à risque que d’autres, comme par exemple les Carlin qui tombent très facilement malades et ont donc besoin d’une couverture mieux adaptée.

Attention, il existe cependant un âge limite de souscription, pouvant changer d’assurance en assurance. Généralement, l’âge limite de souscription d’un chien est de 2 mois avant ses 7 ans (selon la race) et au 8ème anniversaire d’un chat.

Conditions des remboursements de frais vétérinaires selon les assurances

chien-femme

Les conditions de remboursement des frais vétérinaires varient selon les assurances. Il est donc important de vérifier les conditions de remboursement de l’assurance qui vous fait de l’œil, car ce qui est annoncé ici n’est pas forcément vrai chez toutes les compagnies.

Dans tous les cas, les frais vétérinaires peuvent représenter un montant très important dans le budget d’un ménage. Afin de pallier à ce problème, les assurances santé animales vous couvrent de tous les risques liés à la vie de votre compagnon à quatre pattes, quelle que soit la formule de couverture choisie.

La prise en charge des frais vétérinaires varie de 50% minimum à 100% selon la formule souscrite et est valide dans les domaines suivant : la prévention, les soins liés aux accidents et/ou aux maladies, les examens. A titre d’exemple, sont ainsi pris en charge les frais liés :

  • Aux vaccins ;
  • Aux antiparasitaires externes ;
  • Aux vermifuges ;
  • A la stérilisation ;
  • Aux consultations vétérinaires ;
  • Aux médicaments vétérinaires ;
  • Aux échographies ;
  • Aux analyses ;
  • A l’hospitalisation.

Pour bénéficier de votre remboursement, à l’instar d’une mutuelle humaine, vous devez envoyer votre feuille de soins à votre assurance animale. Elle vous remboursera alors les frais réglé auprès de votre vétérinaire traitant.

Outre le remboursement des frais vétérinaires, souscrire une assurance animale c’est aussi : bénéficier d’un plafond annuel ou – important (selon la formule choisie), être remboursé d’une partie de l’alimentation thérapeutique achetée en clinique vétérinaire (selon la formule choisie), une assistance 24h/24 et 7j/7 en cas de problème ainsi qu’une application urgence vétérinaire.

 

Protégez votre animal des aléas de la vie. Assurez-le.