La leucose du chat

Provoquée par le virus leucémogène félin (FeLV), de la famille des rétrovirus, la leucose est une maladie infectieuse, contagieuse et mortelle.
La leucose est une maladie qui se transmet de deux manières :

  • soit par contact étroit entre chats lors des morsures, bagarres …
  • soit de la mère au chaton pendant la gestation.

Cependant, un animal contaminé par le virus ne va pas tomber malade immédiatement. Le virus va d’abord rester dans son organisme sans provoquer de symptômes, c’est ce qu’on appelle la séropositivité. Cette période de séropositivité peut durer de quelques mois à quelques années.
Pendant ce laps de temps, l’animal n’est pas malade, mais il est contagieux pour ses congénères. C’est ce qui fait la dangerosité de cette maladie : l’animal a l’air en bonne santé mais il contamine les autres chats.

Après la période de séropositivité, arrive malheureusement la période dite  » symptomatique « , c’est-à-dire que l’animal va tomber malade.
La leucose peut alors s’exprimer sous deux formes :

  • la forme tumorale, où l’on observe une ou plusieurs tumeurs graves chez le chat
  •  la forme non tumorale, qui atteint le système immunitaire en le détruisant progressivement, le chat attrapant alors toutes sortes de maladies.

Une fois déclarée, la maladie est inexorablement mortelle en quelques mois.

Il existe différents moyens de prévention de la leucose.
Pour éviter que votre chat ne soit contaminé par la leucose, il faut limiter au maximum les contacts qu’il peut avoir avec d’autres chats.
La castration des mâles ou la stérilisation des femelles est donc recommandée, car un animal castré ou stérilisé n’a plus de rapports sexuels, et il est beaucoup moins exposé aux risques de bagarres et de morsures.

Il existe aujourd’hui des vaccins contre la leucose très performants. Avec deux injections la première année, puis un rappel annuel, on protège efficacement le chat contre cette maladie. Seul inconvénient, le vaccin est onéreux.
Cependant, si votre chat sort, il est fortement recommandé de le vacciner.